Sponsors

AFHMT – Association française pour l'histoire des mondes du travail AFHMT – Association française pour l'histoire des mondes du travail
Créée en juin 2013, l’Association Française pour l’Histoire des Mondes du Travail (AFHMT) entend promouvoir les recherches qui s’effectuent dans ce domaine. L’AFHMT s’adresse aux historiennes et historiens, mais aussi aux chercheuses et chercheurs de toutes les disciplines qui souhaitent prendre en compte la dimension historique des questions de travail. Membre fondateur du Réseau européen d’histoire du travail (European labour history network) et de son conseil de coordination, l’AFHMT entend coopérer avec les associations françaises et étrangères dont les objectifs croisent les siens et renforcer les liens entretenus avec les centres détenteurs de documentation et d’archives.
Université Paris-Nanterre Université Paris-Nanterre
Paris Nanterre s'est forgée ces dernières années une image à la hauteur des ambitions d'un grand établissement, comme avaient pu le rêver ses fondateurs. Forte d'environ 45 laboratoires de recherche qui assurent son rayonnement et sa renommée scientifique internationale, l'université Université Paris Nanterre est devenue, dans les champs disciplinaires qui sont les siens, l'une des toutes premières universités françaises et européennes.
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
L'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ancrée dans une double tradition que décline son nom de Panthéon-Sorbonne, Paris 1 est l'une des universités de premier plan dans le domaine des sciences humaines et sociales comme dans celui du droit et de l'économie. Les orientations stratégiques propres à Paris visent à conforter le rôle d'acteur majeur de Paris 1 dans la recherche et l'enseignement en Sciences Humaines et Sociales.
Université Paris Lumières Université Paris Lumières
Autour de ses membres qui sont le CNRS et les deux universités fondatrices Paris 8 Vincennes – Saint-Denis et Paris Nanterre, l'Université Paris Lumières (UPL) rassemble actuellement treize associés, l'Institut National Supérieur pour l'éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés (INS HEA), l'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière (ENS LL), le Collège international de Philosophie (CIPh), le Crédit municipal de Paris, ainsi que huit institutions culturelles, patrimoniales ou muséales : les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France, le CEDIAS-Musée social, le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), la Maison des Cultures du Monde, le Musée de l'histoire de l'immigration, le Musée du quai Branly et le Pôle Sup'93, ce qui lui confère une spécificité certaine dans le paysage institutionnel francilien et national.
L'Université d'Évry-Val-d'Essonne L'Université d'Évry-Val-d'Essonne
L’Université d’Evry est un établissement pluridisciplinaire, engagé dans la professionnalisation, reconnu pour la qualité de ses formations et de sa recherche. C’est aussi un établissement de proximité en résonance forte avec son territoire et ses partenaires. Depuis la rentrée 2015, l’Université d’Evry est l’un des campus d’excellence de l’université Paris-Saclay. Créée en 1991, elle compte environ 10 000 étudiants et propose plus de 160 formations.
IDHES IDHES
L’IDHE.S, Institutions et Dynamiques Historiques de l’Economie et de la Société, est une Unité Mixte de Recherche (UMR 8533) créée en 1997 entre le CNRS et des partenaires universitaires, en regroupant les apports de l’Institut d’Histoire Économique et Sociale (IHES) fondé par Ernest Labrousse, du Centre d’Étude des Croissances fondé Maurice Lévy-Leboyer et ceux du GDR « Institutions Emploi et Politiques Économiques » fondé par Robert Salais. Depuis, l’IDHE.S a intégré des sociologues venant de différents horizons, ce qui en a fait un laboratoire véritablement interdisciplinaire. L’arrivée en janvier 2011 du Laboratoire Georges Friedmann (LGF) de Paris Panthéon-Sorbonne et celle du Laboratoire d’Histoire Économique, Sociale et des Techniques (LHEST) de l’Université d’Évry-Val d’Essone en janvier 2013 ont complété cette dynamique. L’IDHE.S compte aujourd’hui 60 membres permanents et 100 doctorants.
GIS-Gestes GIS-Gestes
Le GESTES, Groupe d’Etudes Sur le Travail et la Souffrance au travail, constitué en 2011, porte la réflexion pluridisciplinaire sur un thème central : le travail. Le GESTES favorise le développement d’un véritable réseau dédié aux Sciences Humaines et Sociales. Son programme de recherche a été labellisé en DIM Domaine d’Intérêt Majeur, par le Conseil Régional d’Ile-de-France, en novembre 2011. Ses actions sont destinées à soutenir la création d’une dynamique de formation, de recherche et d’innovation, destinée à mobiliser, au service de ces enjeux majeurs l’ensemble des acteurs scientifiques régionaux compétents regroupés en GIS Groupement d’Intérêt Scientifique.
Région Ile-de-france Région Ile-de-france
Métropole culturelle et intellectuelle, laboratoire scientifique et urbain, l’Île-de-France est aussi le poumon économique du pays, réalisant à elle seule 28% du produit intérieur brut national. Avec 40% des effectifs des chercheurs français, l’Île-de-France dispose d’une capacité de création et d’innovation unique en Europe et s’affirme comme l’une des toutes premières régions scientifiques et technologiques dans le monde. Son tissu industriel compte encore des secteurs de pointe – l’automobile, l’aéronautique, l’imprimerie, l’électronique, la pharmacie ou encore l’agro-alimentaire –, même si certains sont confrontés à une crise profonde. Ces activités économiques façonnent les paysages franciliens, de la vallée de la Seine, berceau de l’industrie automobile, au quartier d’affaires de La Défense (92), du plateau scientifique de Saclay (91) à La Plaine-Saint-Denis (93) qui se tourne vers les industries du cinéma, du marché international de Rungis (94) au port de Gennevilliers (92), tous deux dédiés à la logistique.
CHS CHS
Le Centre d'Histoire Sociale du XXe siècle est une Unité mixte de recherche de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et du CNRS (UMR 8058). Fondé en 1966-1967 par Jean Maitron avec le soutien d’Ernest Labrousse, il s’intitulait alors Centre d’histoire du syndicalisme. Le programme quinquennal (2014-2018) du laboratoire traduit la diversification de nos problématiques. L’histoire sociale du politique dans les sociétés contemporaines, celle des représentations et des territoires de la ville contemporaine constituent les trois principaux pôles de recherches. Le Centre est également un lieu important d’archives et de documentation qui concourt à la transversalité des recherches et participe à son rayonnement extérieur.
CHATEFP - Comité d’histoire des administrations chargées du travail de l’emploi et de la formation professionnelle CHATEFP - Comité d’histoire des administrations chargées du travail de l’emploi et de la formation professionnelle
Créé par arrêté du 5 mars 1996, le CHATEFP relève du ministère du Travail. Il a pour missions d'approfondir les connaissances sur le rôle de l’État, de recenser toutes les recherches en matière de travail, d’emploi et de formation professionnelle, avant et après la création du ministère du travail, de promouvoir ses activités et sensibiliser l’opinion, en relation avec les organismes extérieurs, en organisant des séminaires, colloques ou autres manifestations touchant à l’histoire du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle et enfin d'élaborer et diffuser toute publication concernant son champ de compétence
Université Paris-Est Marne-la-Vallée Laboratiore d'Analyse Comparée des Pouvoirs (ACP) Université Paris-Est Marne-la-Vallée Laboratiore d'Analyse Comparée des Pouvoirs (ACP)
Jeune Université, créée en 1991 dans le cadre du plan Université 2000, l’Université de Marne-la-Vallée est un Etablissement Public à caractère Culturel, Scientifique et Professionnel. L'Université Paris-Est Marne-la-Vallée est un établissement pluridisciplinaire, avec 12 composantes, dont un IUT et 15 unités de recherche. Par ailleurs, elle entretient des collaborations et relations étroites, au niveau européen et international, dans les domaines de la formation, de la mobilité étudiante et de la recherche. Constituée en 2000, l’Équipe d'Accueil 3350 a choisi en 2003 de prendre pour titre « Analyse comparée des pouvoirs » pour affirmer son caractère pluridisciplinaire. À côté des historiens relevant de l’ensemble des périodes – antiquité grecque et romaine, histoire médiévale, moderne et contemporaine – elle a en effet intégré des collègues géographes et des spécialistes de la sociologie et de l’histoire du sport qui partagent avec les historiens une même orientation de leur recherche sur la thématique du pouvoir. Dans l'optique de son renouvellement, l'équipe a décidé de se structurer autour de deux axes et plusieurs ateliers et projets (ANR, ERC...).
Personnes connectées : 2