Remerciements

Une fois terminée la IIe European Labour History Network Conference des 2, 3 et 4 novembre 2017, et une fois rentrés chez eux les 356 participants venus de 32 pays, nous sommes heureux d’adresser de chaleureux remerciements à toutes celles et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette rencontre : 

Accueils 

L’Université Paris-Nanterre : Au-delà de Thierry Meyer, Vice-président Recherche qui a accueilli notre conférence, nous remercions différents services administratifs, logistiques, de reprographie, etc., qui ont beaucoup contribué à la tenue, dans les salles et un amphithéâtre de Paris-Nanterre, des deux premiers jours de notre conférence.

L’Université Paris Panthéon Sorbonne : De façon comparable, l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne a bien voulu mettre à notre disposition le troisième jour des salles d’atelier et un amphithéatre majetueux, puis permettre que cette conférence soit conclue en beauté dans ses salons. Cette organisation nécessitait une aide de l’UFR d’histoire et la bienveillance de plusieurs services administratifs.

De son côté, le Musée Social, qui a ouvert en soirée ses locaux, a permis à des congressistes de découvrir un haut-lieu de l’histoire sociale.  

Organisation

L’organisation a été en grande partie prise en charge par les administrations des laboratoires de l’IDHES de Paris-Nanterre et d’Evry, et du Centre d’Histoire Sociale de Paris I. En leur sein, il nous faut remercier particulièrement Fabienne Le Pendeven, Delphine Mondout et Thérèse Lortolary qui ont offert sans compter leur générosité et leurs compétences. Nous ne savons pas comment qualifier l’activité exceptionnelle de Camille Bourdiel, venue pour la circonstance et qui a coordonné cette organisation de façon remarquable.

Financements

Nombre d’organismes publics ont apporté leur contribution financière à la tenue de cette conférence. Nous citerons avec reconnaissance : 

 Les Universités de Paris-Nanterre, de Paris I Panthéon Sorbonne (UFR Histoire) et d’Évry Val d’Essonne, ainsi que la COMUE Paris-Lumières.

Les laboratoires de recherche : Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société (UMR  8533), Centre d’Histoire Sociale (UMR 8058) et Analyse Comparée des Pouvoirs de l’UPEM (EA 3350).

Le CHATEFP (Comité d’Histoire des Administrations Chargées du Travail et de l’Emploi), lié au Ministère du Travail, et sa présidente Agnès Jeannet ainsi que monsieur Cheikh Lo.

Le Groupement d’Intérêt Scientifique GIS GESTES, soutenu par la région Ile de France.

Intendance

Nos remerciements s’adressent aussi au CROUS de Paris-Nanterre pour son accueil.

Enfin les sociétés Soubise et Orbital se sont montrées efficaces et attentionnées. Dont acte.

 

Association Française pour l’Histoire des Mondes du Travail

Affiche du Congrès

Affiche du Congrès

Personnes connectées : 2